La vallée de l’Yerres héberge une faune diversifiée : oiseaux, mammifères, reptiles, amphibiens, insectes, mollusques, libellules…

Cette présence animale, repérable tant à la vue qu’à l’ouïe, fournit au promeneur une belle initiation à l’écologie.

C’est dans les zones les plus boisées de l’Yerres et du Réveillon que se rencontrent la plupart des oiseaux de la vallée. L’ornithologue averti pourra ainsi en observer près de quarante espèces, dont certaines sont protégées.

Télécharger la plaquette des oiseaux

En tête viennent les sédentaires présents toute l’année comme le pic noir, la mésange bleue ou la mouette rieuse. La vallée constitue également une étape migratoire pour de nombreux oiseaux, telle l’oie cendrée, la bergeronnette fauvette des jardins. Mentionnons également les étonnants «cavernicoles», à l’instar de la sitelle torchepot, qui a la particularité de nicher dans d’anciens trous de pics ou dans les crevasses des arbres.

 

Vous pouvez rencontrer en vous promenant sur les berges de l’Yerres :

Des mammifères : Ragondin et Rat musqué, Renard, Taupe, Ecureuil, Pipistrelle commune….
Des Batraciens : Grenouille verte, Grenouille agile, Grenouille rousse, Crapaud commun, Triton commun…
Des reptiles : Couleuvre à collier, Orvet fragile….
Des libellules : Libellule déprimée, grande Aeshne, Libellule fauve, Naïade aux yeux bleus, Calopteryx vierge…
Des papillons de jour : Demi-deuil, Paon du jour, Vulcain, Souci, Aurore…
Des orthoptères : Sauterelle verte, Grillon des champs, Mante religieuse….
Des oiseaux : Héron cendré, Poule d’eau, Bergeronnette des ruisseaux, Martin pêcheur, Tarin des aulnes…
Des poissons : Brochet, Gardon, Tanche, Chevenne, Goujon….
 


Orvet fragile

Couleuvre à collier