Afin d’endiguer la pollution du milieu naturel accentuée par le ruissellement des eaux de pluie, de réalimenter la nappe phréatique et de réduire les débordement dans les réseaux d’eaux pluviales, plusieurs pratiques de bonne gestion des eaux vous sont présentées ici, regroupées suivant 3 grandes familles : la désimperméabilisation des sols, l’infiltration et enfin le stockage.

 

DÉSIMPERMÉABILISER
La désimpermébilisation des sols consiste à supprimer la cause du problème : dès lors que vous réduisez la surface imperméabilisée de votre terrain, vous augmentez ainsi de façon notable ses capacités d’infiltration. Vous augmentez également la capacité d’évacuation de l’eau par évaporation.

INFILTRER
L’infiltration permet de recréer le cheminement naturel des eaux pluviales qui existait avant l’imperméabilisation de votre parcelle. Elle est donc très utile pour recharger les nappes souterraines par de l’eau non encore polluée.

STOCKER
Le stockage consiste à « piéger » la pluie au niveau de votre parcelle et la conserver en vue d’une utilisation ultérieure, notamment pour l’arrosage du jardin, ou pour tout autre utilisations à des fins domestiques (sous réserve du cadre sanitaire réglementaire).