L’Institut Français d’Opinion Publique a réalisé un sondage auprès de 1 000 Français sur les enjeux environnementaux, notamment ceux liés à la préservation des ressources en eau et des milieux aquatiques, avec les agences de l’eau et le ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, du 20 septembre au 12 octobre 2023.

Parmi les préoccupations environnementales, le changement climatique est celui qui importe le plus des interrogés : 52% des Français (+ 5 points par rapport à 2018)

L’état des rivières, des lacs et du littoral (en qualité et en quantité) connait un net regain d’intérêt auprès des Français : 27% expriment leurs craintes sur le sujet (+ 7 points par rapport à 2018).

Dans ce contexte, le SyAGE dont la mission est de préserver la ressource en eau, d’adapter son territoire au changement climatique et de le rendre plus résilient, joue un rôle essentiel à ce niveau.

La préservation de la qualité de l’eau des rivières et la disponibilité de l’eau pour tous les usages sont les 2 enjeux identifiés comme les plus importants.

L’enjeu le plus important est la réduction de la pollution dans les rivières et les eaux souterraines. À cet égard, le SyAGE qui porte le Schéma d’Aménagement et de Gestion de(SAGE) de l’Yerres, intervient sur la protection du grand cycle de l’eau. Il agit au quotidien pour améliorer la qualité de l’eau, à travers le bon fonctionnement des réseaux d’assainissement des eaux usées et la gestion durable et intégrée des eaux pluviales pour dépolluer les cours d’eau.

Autre enjeu dépendant de la qualité de l’eau, la préservation de la biodiversité aquatique : 28% des répondants, arrivé en 3e position.

Les actions de la Direction GeMAPI s’inscrivent dans cette démarche comme les opérations de renaturation de l’Yerres.

Quelles actions prioritaires pour faire face au changement climatique ?

Sur la question de la lutte contre le risque inondation, les Français se positionnent en faveur de l’interdiction des constructions dans les zones à risques : 33% (mais en retrait de 6 points par rapport à 2008).

A contrario, l’action prioritaire la plus plébiscitée cette année est la limitation du goudronnage des sols : 26% (plus 8 points par rapport à 2018), suivie de l’entretien des cours d’eau (19%, + 2%).

L’infiltration de l’eau de pluie où elle tombe, la désimperméabilisation des sols sont au centre de l’action du SyAGE, comme l’entretien de l’Yerres et ses affluents.

Plus d’infos : Sondage préservation ressource en eau