L’inspection télévisée avait mis en évidence une dégradation de la canalisation d’eaux usées. Mais celle-ci s’est avérée beaucoup plus endommagée quand l’entreprise est intervenue, le 7 février. La simple pose d’un manchon, une pièce de raccordement, sur le collecteur ne s’imposait donc plus. Du coup, la SEIP, prestataire de Suez, société délégataire du SyAGE, et le syndicat ont rapidement revu leur stratégie. Des moyens supplémentaires ont été engagés pour travailler sur le remplacement de la canalisation par terrassement, notamment pour gérer les phases d’obturation du réseau, lors des phases de découpe et de raccordement.

Harnaché, le technicien a effectué la pose du manchon de raccordement, en suspension dans l’air. Une intervention aussi spectaculaire que technique. La fouille a été remblayée puis la canalisation d’eaux usées a été remise en service. L’étanchéité du muret, côté voie ferrée, a été refaite, ainsi que les enrobés de la voirie. Le scellement du regard situé juste en aval de la canalisation a été également repris.