Permettre à l’eau de pluie de s’infiltrer là où elle tombe. C’est l’enjeu de la désimperméabilisation et un changement de philosophie pour le SyAGE dans la gestion des eaux pluviales dans lequel il s’inscrit depuis plusieurs années, pour rendre le territoire plus résilient au changement climatique. Les avantages sont nombreux : réduction de la pollution et des débordements, recharge des nappes phréatiques, amélioration du cadre de vie…

C’est pourquoi le SyAGE a organisé une formation, le 23 janvier, qui a réuni une cinquantaine d’élus du territoire, d’acteurs de l’eau et de l’environnement, avec l’association ADOPTA, spécialisée dans la gestion intégrée et durable des eaux pluviales.

« Il est important que le SyAGE accompagne les collectivités et les partenaires dans cette démarche alternative. Cette formation est une véritable boîte à outils pour eux » a souligné Philippe Carbonnet, vice-président du SyAGE.

L’ambition du SyAGE est d’être au plus près des communes pour les aider à rendre la ville plus perméable et leur apporter des solutions techniques dans leurs projets.

La formation s’inscrit dans cette dynamique. Florent Locatelli, l’animateur eaux pluviales d’ADOPTA, a ainsi abordé les enjeux et les principes de la gestion intégrée et durable des eaux pluviales. Il a été question également d’exemples de réalisations et des aspects financiers avec des représentants de Conseil départemental de l’Essonne et de l’Agence de l’Eau Seine Normandie.