C’est une première ! Un ROV (Remotely Operated Vehicles) a plongé dans l’Yerres, le 12 juin.
Ce petit robot est un drone sous-marin. Un petit bijou de technologie capable de filmer et d’obtenir des prises de vue aquatique de qualité.
Il permet de réaliser des inspections subaquatiques.

C’était d’ailleurs l’objectif du test effectué au niveau du barrage Suzanne, sur l’Yerres, à Crosne par Jérôme Treyssac, d’Aquadrone, avec Erkan Gani et Pierre Boitelet, techniciens en charge de la gestion et de la maintenance des ouvrages au SyAGE. « La dernière inspection réalisée par une équipe de scaphandriers s’est avérée infructueuse, à cause de la turbidité. La visibilité était pratiquement nulle » soulignent les deux techniciens.

Jérôme Treyssac, qui vient de lancer sa nouvelle activité, a effectué une démonstration probante de toutes les fonctionnalités du ROV. « Il peut opérer dans des espaces confinés car c’est très maniable ». Piloté depuis la berge, le robot téléguidé relié à un câble ombilical, équipé d’une caméra orientable et d’un système d’éclairage, a ainsi exploré les clapets du barrage Suzanne. La netteté des images sur l’écran de contrôle parlait d’elle-même. L’ouvrage qui a été abaissé en 2009, lors d’une opération de restauration de la continuité écologique, devrait être supprimé.

Le ROV pourrait être une solution supplémentaire pour les inspections sous-marines des ouvrages mais aussi pour les opérations de renaturation des cours d’eau.